Cie les Yeux Creux (Brest)

Cartoon psychédélique sur fond de Pop musique

Création 2015

Le spectacle sera présenté sur Récidives, festival de marionnettes et de formes animées en juillet 2015.

Ouverture de résidence le jeudi 24 avril à 18h30, accessible à tous en entrée libre dans la limite des places disponibles, au CRéAM, avenue Albert 1er à Dives-sur-Mer.

 

  • Mise en scène – Antonin Lebrun
  • Interprétation / Manipulation – Mila Baleva et Nicolas Sarrasin.
  • Construction marionnettes et scénographie – Antonin Lebrun et Tita Guery
  • Création sonore – Pierre Bernert – et un vrai groupe de rock !
  • Création lumière – Benjamin Kergoat

 

Intention

Rassurez-vous tout de suite, vous n’y comprendrez rien… Si votre vie a un sens, sachez que Choses n’en a pas…

A vrai dire chacune des choses que vous verrez aura son propre sens, si bien que la première chose annulera la seconde et la troisième contredira le tout. Ainsi de suite, d’individus abjects en bonshommes grotesques défendant chacun leur morceau de déraison, Choses sera un paradis infernal où le grand non-sens de la vie paraîtra comme une harmonie délicieuse de moqueries existentielles. Une parade de situations absurdes, caricatures psychédéliques du comportement humain… Pour rire, sans même s’en rendre compte, de la bêtise humaine. Conflits sans queue ni tête, enchaînements illogiques, finalités improbables, autant d’éléments contradictoires pour créer tout un monde qui ne tient pas debout… un peu comme le nôtre mais avec plus de couleurs et bien plus de sens de l’humour. Une performance orchestrée par deux « loyaux manipulateurs » dans un grand cirque de monstresclowns. Une envolée vers une sorte de grand n’importe quoi sur fond de pop-rock psychédélique !

 

Mot du metteur en scène

Avec la Compagnie Les Yeux Creux j’ai choisi de travailler sur la limite entre la réalité et l’imaginaire par le biais d’outils plastiques et théâtraux. En voulant me pencher sur le Jeune public, je souhaite m’interroger sur l’imaginaire commun qui existe entre eux et nous, les adultes. Comme point de départ, ma fascination précoce, pour l’abstrait. Une abstraction générale de la vie et une reconnaissance en des œuvres animées telles que « Yellow submarine » ou « Alice au pays des merveilles », la première séquence sur la toccata Bach dans « Fantasia » ou encore les impromptus très 70’s de « L’ile aux enfants ». Une envie de travailler les marionnettes comme des couleurs qui s’agencent en un magma psychédélique pour proposer une performance visuelle étourdissante, drôle et bizarre.

 La compagnie

Antonin Lebrun est originaire de Bretagne où il débute un parcours artistique éclectique mêlant expériences musicales, théâtrales (Conservatoire d’Art Dramatique de Brest) et surtout plastiques (création de Bandes Dessinées).

À l’ESNAM (Ecole Nationale Supérieure des Arts de la Marionnette), il est particulièrement marqué par les rencontres avec les metteurs en scène Franck Soehnle, Emilie Valantin, Alain Gautré et Philippe Minyana. Il présente un projet de fin d’étude qui lui permet de mener une recherche personnelle sur la marionnette clownesque, Ici Ailleurs ou Autre Part.

Il a, depuis sa sortie de l’ESNAM, créé la compagnie Les Yeux Creux au sein de laquelle il créé un solo Le Deuil des p’tites tortues et un spectacle de marionnette pour adultes La Maison des morts sur une texte de Philippe Minyana. Il a également collaboré avec Jean-Michel Fournerau (Orphée Théâtre) sur la mise en marionnettes d’un Opéra de Giaccomo Puccini : Gianni Schicchi (représentations à l’Opéra Bastille en octobre 2010).

Avec l’Ensemble NON PAPA, il créé les marionnettes pour Les Tréteaux de Maître Pierre (représentations à Avignon 2009 et au festival Opéra des Rues à Paris).

Antonin est également interprète dans Bled de Daniel Danis (mis en scène par l’auteur). Ce projet a été initié par le Théâtre de Sartrouville pour le festival Odyssée en Yvelines (représentations, entre autres, au Théâtre de l’Est parisien. 70 dates).

Dans le spectacle Jeune Public Le Laboratorium, mis en scène par Angélique Friant (Cie Succursale 101), il se prête à la manipulation cachée et au théâtre noir. (Création au Salmanazar d’Epernay. Représentations en Avignon 2010 et à la Comédie de Reims).

 

Partenaires et soutiens : La Maison du Théâtre de Brest, La Coopérative de Production de ANCRE, Le BOUFFOU Théâtre à la Coque / Très Tôt Théâtre – dans le cadre des présentations réseaux / Le Centre Culturel Athéna à Auray, le CRéAM de Basse-Normandie à Dives-sur-Mer & Le Collectif Grand réservoir.

Nos partenaires