Cie Sans Soucis (Caen)

Equipe artistique : Léopold Frey, Frédéric Hocké, Max Legoubé
Production / administration : Véronique Rougier
Diffusion : Pauline Duboscq
Contact : contact@compagniesanssoucis.com

Le spectacle sera créé pendant les Récidives, festival de marionnettes et de formes animées, à Dives-sur-Mer entre le 10 et le 14 juillet 2013.

Ouverture de résidence le Jeudi 18 avril à 18h30 en entrée libre dans la limite des places disponibles.


Note d’intention
:
La Compagnie Sans Soucis présentera en janvier 2013 sa nouvelle création, adaptation pour marionnettes et formes marionnettiques du texte d’Enrick Ibsen « Peer Gynt ». Ce projet repose sur une œuvre existante, un poème dramatique, une pièce écrite.
Toutefois la compagnie travaille aussi entre les lignes. Les spectacles qu’elle propose sont donc souvent le résultat d’une rencontre entre un texte d’auteur et plusieurs disciplines qui ne sont pas spécifiquement théâtrales. La musique, les arts plastiques et la marionnette sont des axes essentiels dans nos créations. Nous commençons souvent par questionner ces disciplines, sous forme de recherches informelles qui entrent ultérieurement en résonance avec un texte.
C’est pourquoi, en réfléchissant à notre prochaine création, nous avons eu envie de dévoiler cette première approche sous la forme d’une courte pièce où l’on pourra sentir l’intérêt que nous portons à la matière, à la couleur, aux formes, aux sons…
Se sont alors présentées les saisons comme un terrain de jeu naturellement ouvert.
Bien sûr, au-delà de cet aspect formel, les questions que posent les saisons sont nombreuses. Qu’elles procurent tour à tour joie, sérénité ou nostalgie… elles ne laissent personne indifférent.  Vivaldi l’a bien compris.
Tout comme lui, plus modestement, nous souhaitons aborder ces questions sans y mettre de mots. Ce sera donc, pour cette fois, une création sans texte.
Le travail s’articulera essentiellement autour de matériaux naturels. Un personnage central évoluera et se transformera au fil des saisons, évoquant leur cycle et se fondant dans son environnement, laissant sa part de rêve à chacun. La musique aussi. Musique originale qui ne sera pas celle de Vivaldi. Mais comme dans toutes nos créations, elle jouera un rôle important, travaillant sur l’alternance des saisons, du jour et de la nuit, la perception du temps, pourquoi un après-midi d’été passe paradoxalement plus vite qu’en automne/hiver…
La forme que nous avons choisie se doit d’être courte, légère et tout terrain pour que nous puissions nous adresser à un large public, sans barrières de langue ni de moyens. Elle nous offre enfin un espace de créativité libéré des normes, comme le cout-métrage l’est au cinéma. Les marionnettistes la pratique depuis longtemps et elle possède aujourd’hui un large espace de diffusions.

 

Nos partenaires