Un centre de ressources
pour les Arts de la Marionnette en Normandie

Avant toute chose, il faut redéfinir ce que l’on entend par « Arts de la Marionnette ».
Il s’agit de toutes les formes de spectacles vivants qui utilisent l’animation de marionnettes (toutes techniques et tailles confondues), d’objets, d’ombres, de matières et matériaux divers, d’images et/ou de sons, et pas seulement l’acteur au centre de la représentation.

La marionnette d’aujourd’hui recouvre des formes transdisciplinaires, hybrides, si vastes et si diverses que c’est pour cela que l’on parle des Arts de la Marionnette.

Ces formes de spectacles peuvent s’adresser au jeune public comme au public adulte, voire même aux deux réunis, c’est ce que l’on entend par « tout public ».
Mais tous les spectacles ne s’adressent pas aux enfants ! Leurs contenus, les thèmes abordés, leurs durées ne sont pas toujours adaptés à un public trop jeune, c’est pourquoi nous indiquons que les spectacles sont Tout Public (TP) à partir d’un certain âge.

Selon la technique utilisée et la scénographie du spectacle, la jauge (c’est à dire le nombre de spectateurs) varie également. On peut assister aussi bien à des spectacles intimistes avec des marionnettes ou objets miniatures et parfois dans des lieux non équipés et insolites; ou voir des spectacles sur de grands plateaux de théâtres ou encore dans l’espace public en extérieur. La marionnette s’adapte et peut jouer partout.

Derrière le mot « marionnette » se cachent encore malheureusement de nombreux clichés, et parfois un côté vieillot et désuet qui ne correspondent pas du tout à ce qui s’invente aujourd’hui dans ce domaine.

La marionnette (au sens large donc) est une discipline artistique majeure, mélange de tradition et de modernité, d’artisanat et de nouvelles technologies, de théâtre, d’arts plastiques et de toutes les disciplines artistiques, qui s’adresse à toutes les générations et fait preuve d’une créativité innovante.

Le CRéAM, Centre gional des Arts de la Marionnette a donc pour missions :
la promotion, la connaissance et la reconnaissance des arts de la marionnette
 contemporains

Pour remplir cet objectif,
la structure travaille autour de 4 grands axes :

Le CRéAM, c’est avant tout un lieu possédant un petit théâtre et un atelier, où sont accueillies tout au long de l’année en résidence, des équipes artistiques qui créent des spectacles utilisant les formes animées. L’accompagnement ne s’arrête pas à ces accueils en résidence. Les projets soutenus sont pour la plupart préachetés pour le festival RéciDives, ce qui permet aux compagnies de s’assurer que leur nouvelle création sera vue par du public et des professionnels.

L’accompagnement au CRéAM, c’est aussi veiller à ce que les projets soutenus aient trouvé les partenaires nécessaires à leur finalisation et à leur diffusion, et, de manière générale, savoir conseiller et orienter les artistes.

Dans le lieu, on organise aussi des stages et des laboratoires, ce qui permet aux artistes d’avancer dans leurs recherches, connaissances et savoir faire, et d’expérimenter pour innover.

L’aide à la création, c’est aussi parfois prendre le risque de programmer des spectacles qui sont en cours de création et n’ont pas encore été vus. Cela est possible notamment pour des artistes en qui le CRéAM a confiance car il connaît et suit leur travail depuis plusieurs années.

La présence d’artistes en résidence permet d’organiser des rencontres avec la population, des présentations de spectacles en création (les ouvertures de résidences), des ateliers pour le milieu scolaire (enseignants et élèves), pour les structures socio-culturelles, les établissements de santé, les collectivités et des stages pour le grand public.

Le CRéAM fait aussi parfois venir des intervenants hors résidences pour toutes sortes de projets permettant de développer la connaissance des Arts de la Marionnette.

Nous pouvons aussi intervenir dans tous types de structures. Contactez-nous !

Le festival est le point d’orgue d’une année d’accompagnement et de médiation. Il permet la rencontre des œuvres et du public dans une ambiance conviviale.

Né en 1986, le Festival de la Marionnette de Dives-sur-Mer se déroule chaque année au mois de juillet dans différents lieux de la ville transformés en théâtres pour l’occasion. Il présente 15 à 20 créations françaises et étrangères pour les enfants et les adultes, ainsi que des expositions. Certains spectacles sont gratuits (et parfois en extérieur) et les autres restent à petits prix pour un accès au plus grand nombre et aux familles.

En 2013, pour sa 28e édition, l’équipe du CRéAM décide de baptiser l’événement qui devient RéciDives, festival de marionnettes et de formes animées.

Désormais, en plus de la présentation de spectacles et d’expositions, RéciDives propose aussi au public des ateliers pour enfants et parents, des projets participatifs, des projections, des rencontres avec les artistes invités et des soirées musicales et festives.

Le CRéAM participe à des projets collectifs (en région « Avis de grand frais », en France « Les A venir »…) et développe des partenariats régionaux, nationaux et internationaux pour mettre en commun les savoirs, avancer dans le sens d’une cause commune à tous, aider la création contemporaine, croiser les publics et faire connaître le travail des artistes qu’il soutient.

Le CRéAM fait partie des associations nationales Latitude Marionnette et THEMAA.

 

Les activités du CRéAM en résumé :

  • des résidences d’artistes ;
  • des rencontres entre artistes, des workshops et labos de recherches ;
  • des projets d’action culturelle mettant en lien artistes et amateurs ;
  • des rencontres avec la population et la présentation de spectacles en création ;
  • des partenariats avec différentes structures à l’échelle de la région et au niveau national et international avec les structures dédiées à la marionnette ;
  • un festival dense pour plus de convivialité et créer un événement fort.

Nos partenaires