Dives en tête suite et fin avec des lycéens

Le projet plastique et poétique « Dives en tête » démarré par la Cie Sans Soucis avec des habitants de Dives-sur-Mer sur les thèmes de la mémoire de la ville, son architecture, sa scénographie, en octobre 2014, se poursuit du 22 septembre au 17 octobre 2015.

Violaine de Cazenove, scénographe, plasticienne, Frédéric Hocké, plasticien, vidéaste, metteur en scène et Max Legoubé, comédien-marionnettiste, metteur en scène, animent des ateliers arts plastiques avec 3 classes de secondes (dessin industriel, métallerie, hygiène environnement) du lycée Jean Jooris de Dives-sur-Mer et leurs enseignants.

Le vendredi 16 octobre, les élèves et les artistes installeront les créations issues de ces ateliers dans divers endroits de la ville, permettant à tout un chacun de suivre une
« promenade urbaine » le samedi 17 octobre à la découverte des travaux des élèves du lycée Jean Jooris, exposés rue de l’Avenir, place de l’Ancienne Fonderie et autour de la médiathèque de Dives.

Action culturelle CRéAM

 

« Dives en tête » a permis jusquici la collecte de témoignages sur la ville, une rencontre avec les auteurs Julie Douard, Sonia Chiambretto et Mohamed El Khatib, des ateliers de création plastique et de réflexion sur l’espace de la ville dans les souvenirs de chacun, qui ont abouti à une exposition visible du 29 mai au 11 juillet à la médiathèque Jacques Prévert de Dives-sur-Mer.

Le CRéAM invite aussi les élèves du lycée Jean Jooris à découvrir la nouvelle création de la Cie Sans Soucis « Il faudra bien un jour que le ciel séclaircisse » le 13 octobre à la Scène Nationale dAlençon.

Un beau projet rendu possible grâce à l’aide de la DRAC et la Région Basse-Normandie, de la médiathèque Jacques Prévert, de quelques Divais et des bénévoles du CRéAM.

 

Nos partenaires