Exposition « Un Guignol ligérien »

La médiathèque Jacques Prévert de Dives-sur-Mer accueille en partenariat avec le CRéAM et avec le soutien de la Région Normandie, cette exposition de la Cie l’Ateuchus.

Du 18 au 31 mars 2017

Tout Public / Entrée libre 

Horaires d’ouverture :

Mardi 10h-12h / 15h30-18h30

Mercredi 10h-12h / 14h-18h

Jeudi 11h-17h

Vendredi 10h-12h / 15h30-18h30

Samedi 10h-12h / 14h-18h

 

// VERNISSAGE SAMEDI 18 MARS 15h30

 

Un Guignol ligérien
l’histoire pop et éclairante du théâtre du chef Delhomme

 

L’HISTOIRE

Cette histoire commence au mois de mai 2013 lorsque Jacqueline Cornu décide de faire don du théâtre de Guignol de son père, Joseph Delhomme, à la BatYsse, lieu dédié aux Arts de la Marionnette situé dans la commune de Pélussin en Rhône-Alpes.
Cette histoire commence aussi quatre-vingt ans plus tôt, dans les années 1930, lorsque Joseph Delhomme dit Chat-Huant Rieur, chef d’une troupe d’Eclaireurs de France et militant d’une éducation populaire, commence à construire en amateur passionné un théâtre de marionnettes du côté de Montbrison. Ce Guignol ligérien parcourt alors dix ans durant les routes de la Loire pour partager
avec le plus grand nombre un pan de notre culture et les valeurs humaines qu’elle véhicule. L’histoire particulière qui est la sienne résonne et s’entremêle avec d’autres histoires : celle d’une Europe ébranlée par la première guerre mondiale où naît le désir d’un monde plus juste à la construction duquel chacun peut participer ; celle des militants de nouvelles formes d’éducation et parmi eux ceux du scoutisme ; celle de Gaston Baty, l’un des grands metteurs en scène et théoriciens du renouveau du théâtre des années 30 qui, peu à peu, se consacre à la Marionnette jusqu’à devenir l’un de ses ardents défenseur.
A travers cette exposition et comme on prend appui dans un terreau, La BatYsse interroge l’arbre qui s’élève depuis les racines et travaille à mettre en lumière la sève qui circule entre celles-ci et les jeunes pousses. Nous espérons que l’histoire de ce théâtre de marionnette amateur racontée par la plus jeune de ses membres d’alors, Jacqueline Cornu née Delhomme, trouvera de nouveaux commencements, générera d’autres histoires, en reprenant la route pour être présenté à nouveau à travers la région qu’il a autrefois tant parcouru…

 

L’EXPOSITION

A partir de captations vidéo et audio du témoignage de la fille de Joseph Delhomme, nous avons réalisé un court-métrage et plusieurs modules sonores. Cette exposition crée un espace dans lequel les marionnettes, les accessoires, les costumes, une maquette du castelet et
d’autres objets de ce théâtre sont exposés en interaction avec ce film et ces sons qui donnent à entendre un morceau de son histoire.
Des cartels replacent l’ensemble dans le contexte, expliquent les différents mouvements que cette histoire donne à entendre en filigrane (Mouvement d’éducation populaire, amorce de structuration des Arts de la Marionnette, développement du scoutisme, mise en place de politiques culturelles, etc…) et mettent en lumière leurs résonances aujourd’hui.

  • Une exposition modulable
    Cette exposition se présente sous forme de modules thématiques conçus pour s’adapter à toutes sortes d’espaces.
  • Une exposition ludique
    Une maquette permettant de voir le castelet original et ses toiles peintes sous différents angles, des casques dans lesquels une petite fille d’alors devenue grand-mère nous raconte le quotidien de la troupe à travers 7 thématiques (les répétitions, les
    tournées, le répertoire, la construction, etc…), un court-métrage qui évoque la
    marionnette que Joseph a sculpté à son image l’année de ses quarante ans, des marionnettes,
    des costumes, des chapeaux, etc…

 

La compagnie

La Cie L’Ateuchus, dont Gabriel Hermand-Priquet (diplômé de l’ESNAM de Charleville-Mézières en 2003) et Virginie Schell assurent la direction artistique, est née en 2003 de la volonté de questionner et d’expérimenter la transversalité des pratiques artistiques qui se croisent dans le champ de la marionnette, d’en trouver les zones de rencontre et de les mettre en mouvement.

La recherche d’une écriture contemporaine du théâtre de marionnette est l’un de ses moteurs.

Ce travail s’est illustré avec des spectacles tels que L’Avorton Volant et Prélude à la fuite tous deux co-pro­duits par le TJP, CDN de Strasbourg. Avec les spectacles de marionnette à gaine chinoise No Rose… et Duels, jouant des traditions, des conventions et des clichés de la marionnette, L’Ateuchus a approfondi sa réflexion en questionnant un ancrage d’une écriture contemporaine dans le terreau des traditions.

En parallèle, L’Ateuchus, tend à formuler depuis ses origines une pédagogie autour de la relation marion­nette/marionnettiste que l’on pourrait synthétiser par une exploration des différents statuts du corps, de l’objet et des relations qu’ils induisent. Ce travail se développe sous formes de stage et d’interventions, dans le cadre de collaborations avec diverses structures, notamment l’éducation nationale, l’orga­nisme franco-allemand pour la jeunesse (OFAJ), le théâtre de la Cité internationale (Paris), l’Institut Inter­national de la Marionnette (Charleville-Mézières).

Durant trois ans, L’Ateuchus a mené une résidence d’artiste et de médiation culturelle au sein du Ly­cée Armand Malaise en partenariat avec l’Institut International de la Marionnette, la Drac Champagne-Ardenne et le Rectorat de l’Académie de Reims. Le court-métrage Je est un autre, cet autre est objet de je(u), a été produit et réalisé par la compagnie au cours de cette résidence.

Parallèlement, la recherche que poursuit L’Ateuchus l’amène à collaborer régulièrement avec d’autres com­pagnies telles que Les Transformateurs, les Trois-Huit, la Cie Pseudonymo, le Théâtre Nouvelle Génération.

Depuis 2011, L’Ateuchus porte en collaboration avec la ville de Pélussin le projet La BatYsse, lieu dédié aux Arts de la Marionnette dans la Maison Gaston Baty qui reçoit le soutien de la Drac Rhône-Alpes, la Région Rhône-Alpes, le Conseil Départemental de la Loire et est en convention triennale avec l’Institut International de la Marionnette.

Pour en savoir plus : http://labatysse.wixsite.com/la-batysse

Distribution

Production : l’Ateuchus
Conception et textes : Gabriel Hermand-Priquet
Scénographie et construction : Quentin Lugnier
Construction : Romain Giraud
Réalisation son : Gabriel Hermand-Priquet, Bertrand Larrieu et Virginie Schell
Réalisation vidéo : Virginie Schell
Avec l’aide précieuse de Raphaèle Fleury, Noémie Lorentz et Damien Weis
Cette exposition a vu le jour suite au don et au témoignage de Jacqueline
Cornu, fille de Jacques Delhomme.

Partenaires

Ministère de la Culture – DRAC Rhône-Alpes
Conseil Régional Rhône-Alpes
Conseil Départemental de la Loire
Parc Naturel Régional du Pilat
Commune de Pélussin
Institut International de la Marionnette

 

Autour de cette exposition, sont organisés, avec Gabriel Hermand-Priquet et Virginie Schell, en partenariat avec la région Normandie :

  • une rencontre professionnelle à destination de médiateurs culturels, enseignants, éducateurs, animateurs… les 21 et 22 mars
  • des visites scolaires les 23 et 24 mars
  • un projet d’action artistique avec des élèves du lycée Jean Jooris, du 27 au 31 mars

Pour tout renseignement, contactez-nous !

Nos partenaires