Exposition : Curieuses Mécaniques

Créateur de spectacles/installations, musicien et compositeur, Antoine Birot est aussi concepteur de machineries destinées à produire du rêve et éveiller l’imaginaire. Il présente son théâtre de curieuses mécaniques, fait de rouages poétiques où il se joue, avec luminosité, de l’art du mouvement (perpétuel).

Si l’on considère que la machine sert à effectuer certaines tâches, certains travaux, loin du robot, nouvelle technologie copie conforme de l’humain, la machine d’Antoine Birot suit une nostalgie de la mécanique. Une machine autonome où le seul maître est l’artiste lui-même de l’invention à la production en passant par sa structure.

La machine est traditionnellement perçue par sa fonction utilitaire. La complexité de nos rapports avec la machine suscite à la fois une fascination euphorique et ludique et une sourde inquiétude, une sombre menace. On est grisé par les perspectives ouvertes par la machine : on peut aller plus loin, plus vite, parcourir et conquérir le monde, voire l’espace, ou mieux encore, créer des mondes parallèles.

Dans l’univers des constructions d’Antoine Birot, cette fonction même est remise en question, proposant ainsi tout un champ nouveau d’appréhension de la machine qui devient lieu de tous les imaginaires possibles.

De là, la machine devient objet(s) en mouvement, parfois de manière imperceptible. Les objets constitutifs sont tantôt un pantin en bronze, un crayon, une cuillère, tantôt un bras articulé, une structure.

Les sujets s’inspirent des images qui nous traversent au quotidien, qui construisent nos pensées, notre imaginaire, nos mouvements.

Le geste raconte une histoire simple et continue, questionne les liens entre l’homme et la machine, notre rapport au monde, ce qui nous lie à la vie.

LA COMPAGNIE

Musicien, compositeur (musique improvisée et électro-acoustique), Antoine Birot est aussi plasticien et concepteur-constructeur d’installations. Se jouer des disciplines et mêler les matériaux lui donne de la liberté dans son geste artistique.

Il crée sa compagnie en 2002, le « LaRIO » (Laboratoire de Recherche pour un Imaginaire Onirique), avec laquelle il propose des spectacles-installations où dialoguent les arts plastiques et les arts de la scène (La prophétie des mécas, Suspendu, P…). La machine et l’objet ouvrent sur tous les imaginaires possibles. Antoine explore et expérimente, à partir de mouvements mécaniques, de matières sonores, de systèmes de projection, des nouvelles formes insolites et poétiques.

LES +

Dans le cadre de cette exposition, Antoine Birot propose aussi une forme courte « La nécessité d’avancer ? » tous les matins à 10h.

 

Nos partenaires