Limen & Anubis

Deux formes courtes de théâtre de marionnettes, sans parole

« La marionnette me permet de rendre l’invisible visible, comme un médiateur entre les deux mondes de l’animé et de l’inanimé. Ce grand écart continu entre la vie et la mort. » Uta Gebert

Limen

Limen (du latin : le seuil) caractérise l’endroit de l’entrée et du passage. Cette pièce de théâtre a été inspiré par « Devant la Loi » de Frank Kafka pour s’en détacher aussi vite au travers d’une proposition où l’intériorité des présences prime, et les gestes réduits aux souffles et aux regards interpellent notre capacité à croire.

À la manière d’un haïku marionnettique, Limen déroule le fil d’un théâtre de marionnettes fait d’épure.

Alors que la neige vient de cesser de tomber, un marcheur abasourdi par le froid va reprendre vie. Face à un inconnu exerçant son autorité dans un silence sans équivoque, le marcheur vacille entre peur et rébellion.

« Son univers repose sur une utilisation minimaliste des mouvements rendant toute leur magie aux marionnettes dont les expressions de visage sont magnifiées par une poésie visuelle quasiment dénuée de mots. » Daniel Vogel, Poly

« Dans les spectacles d’Uta Gebert, les marionnettes ou les objets ne réalisent que peu d’action, la narration y est quasi inexistante, l’écriture, chorégraphique (…). Il s’agit pour cette artiste d’accéder aux intériorités de ses objets et formes, de les faire apparaître dans l’espace fantasmagorique de la scène. (…)Les marionnettes d’Uta détiennent cette capacité à osciller entre l’absence et la présence. Uta Gebert interpelle notre capacité à croire ou à deviner que quelque chose d’autre invisible existe. » Renaud Herbin

DISTRIBUTION

  • Conception/Mise en Scène/Interprétation : Uta Gebert
  • Collaboration Artistique : Ursula Gebert, Gabriel Hermand-Priquet
  • Composition Musicale : Ulrich Kodjo Wendt, Mark Badur
  • Scénographie/Marionnettes : Uta Gebert
  • Costumes : Sonja Albartus, Uta Gebert

SOUTIENS

  • Coproduction : Schaubude Berlin
  • Projet subventionné par : Fonds Darstellende Künste e. V.

 

 

Anubis

Oscillant entre notre monde et les enfers, Anubis traverse la rivière pour aller chercher, selon la tâche qui lui a été échue, les âmes qu’il amènera dans le royaume des morts. Couvert de son manteau à capuche, il jette des regards curieux autour de lui. Ce Dieu repose dans sa solitude. Quand il s’oublie dans sa danse effrénée, il a presque un côté un peu espiègle. Nous sommes face à l’indéfini, entre vivant et mort. Toujours loin du macabre et avec humour et lyrisme.
« Un tour de magie… Sans quoi on ne s’expliquerait pas le fait qu’on se sente si bien après cette pièce sur la mort. Uta Gebert, connue pour son art subtil de porter un éclairage nouveau aux choses obscures réussit ce tour de force dans sa pièce Anubis. » Lucie Tirado, Neues Deutschland
« La Berlinoise Uta Gebert est une manipulatrice soliste d’exception. Elle flotte presque imperceptible derrière la marionnette la plus captivante et complexe qu’il m’ait été donné de voir. La thématique du spectacle s’est révélée aussi enrichissante que son intérêt visuel pouvait l’être : une réflexion sur la mortalité au travers des déplacements du squelettique Anubis. » Carla Lever, Cape Town Drama Reviews

DISTRIBUTION

  • Conception/ Mise en Scène/ Interprétation: Uta Gebert
  • Collaboration Artistique: Gabriel Hermand-Priquet, Ilka Schönbein
  • Composition Musicale: Ulrich Kodjo Wendt, Mark Badur
  • Scénographie/ Marionnettes: Uta Gebert
  • Costumes: Sonja Albartus, Uta Gebert

SOUTIENS

  • Coproduction : Schaubude Berlin
  • Soutien : T-Werk Potsdam, Brotfabrik Berlin

LA COMPAGNIE

Uta Gebert s’est formée à l’Ecole de Théâtre « Ernst Busch » de Berlin et à l’Ecole nationale supérieure des Arts de la Marionnette de Charleville-Mézières en France. Depuis 1996 elle travaille comme artiste indépendante. De 2001 à 2007 elle a participé à plusieurs productions de Roman Paska. Elle est interprète dans la nouvelle création « The Ventriloquist Convention » de Gisèle Vienne. Elle assure le regard extérieur pour le spectacle Anywhere d’Elise Vigneron, Théâtre de l’Entrouvert.

Dans son travail solo, elle a développé un langage esthétique singulier, où la parole s’efface pour laisser place à des images énigmatiques très épurées. Elle cultive une sobriété de la narration et s’applique à un minimalisme, à une gestuelle très précise, essentielle.

Dans un espace confiné entre la vie et la mort, elle invente avec une grande sensibilité et une profonde empathie son propre univers. Uta Gebert travaille à l’instinct. Pour elle la marionnette implique une autre temporalité de vie dans l’espace théâtral. Cette lenteur volontaire permet au spectateur de laisser errer son imaginaire. A travers des images associatives, elle développe un théâtre ténu et poétique.

Uta Gebert a reçu le Prix « Création / Expérimentation » de l’Institut International de la Marionnette en 2015. Ce Prix récompense un jeune artiste ou une compagnie qui a renouvelé les langages, les pratiques et les formes esthétiques des arts de la marionnette.

Uta Gebert vit et travaille à Berlin.

 

// Ces spectacles sont accueillis sur le festival RéciDives avec le soutien de  

 

Nos partenaires